Grande Loge Traditionnelle & Moderne de France

Bienvenue sur le site de la GLTMF.    Des loges régulières existent entre autres à : Paris - Lyon - Nice - Aix en Provence - Grasse - Roquebrune sur Argens - Toulon - Caen - Cahors - Corse - Martinique - La Reunion - Ile Maurice - Thailande ... Une nouvelle approche de la Franc-Maçonnerie.

 

 
Qu'est ce la Franc-Maçonnerie ?
 

« En des temps très anciens, il y eut des hommes qui... »   Non ! ça, c’est pour les légendes bibliques !
« Il était une fois…»   Non ! ça ! c’est pour les contes de fées !
« Nous savons ce qu’il faut pour l’homme, votez pour nous… ! »   Non ! ça, c’est pour les partis politiques.
« Venez et priez comme nous, et vous aurez la vie éternelle ! »   Non ! ça, c’est pour les églises.

 

La Franc-Maçonnerie n’est ni une légende biblique, ni un conte de fées, ni un parti politique, ni une église.    Alors ?
La Franc Maçonnerie appartient au monde du travail !
Au monde de la perfection que les hommes veulent appliquer à leur vie de tous les jours et à celle qu’ils légueront à leur descendance.
Oui, mais comment ? Et puis, et puis, il y a bien eut un début… un homme qui a dit quelque chose… un Messie, un Roi, un chef de parti...
Evidemment il y a eu un début, mais pour commencer il n’y a pas eu un homme… homme providentiel, envoyé céleste, fondateur d’une église, d’un parti… non il y a eut des hommes.
Voilà comment:

 

La Franc-Maçonnerie a maintenant trois bons siècles d’existence ; elle est née formellement en Angleterre mais d’une pensée qui commençait à courir dans les têtes tout à travers l’Europe, la pensée du siècle des lumières, éprise de paix et de philosophie, de partage équitable des idées et de justice sociale, qui partant de la tradition reliant les hommes entre eux depuis la nuit des temps, se présenterait comme le mouvement intellectuel et spirituel le plus révolutionnaire qui ait jamais jailli du cerveau de l’homme !

 

Et pour bien montrer que cette pensée appartenait à la réalité tangible, palpable, utile à la vie de tous les jours, et pour tous les hommes, et non procédant d’une quelconque rêverie philosophico-spirituelle, sans action véritable sur le monde réel, cette pensée a pris la pierre comme symbole fondamental, et les membres de ce courant de pensée ont brandi les outils de ceux qui la taillent, maillet, compas, équerre et ont revêtu leur tablier de maçon.
Enfin, pour bien signifier que l’homme n’allait pas au hasard, sans plan ni espoir spirituel, ils ont invoqué Le Grand Architecte de l’Univers…

Bien-sûr, ont peut citer des noms et même des tas de noms d’hommes qui ont fondé des obédiences maçonniques constitués des loges,  mais ce n’est pas ça qui compte le plus : ce qui compte, c’est la trace de leur pensée…  plus que les noms, ce qui compte, c’est ce que l’homme fait d’utile, ce qu’il laisse derrière lui pour le bonheur de ceux, bien anonymes, ceux-là, qui lui succèdent.

La Franc Maçonnerie, à travers le geste symbolique ancestral des bâtisseurs de temples, de cathédrales et de tous les puissants édifices, qui manifestent le génie de l’homme, et son désir de comprendre le pourquoi de son parcours terrestre, enseigne que la construction d’une société humaine faite d’équilibre et de justes proportions est possible !
Une société qui, s’appuyant sur les fondations de la tradition, étudiant les grands symboles, les grands mythes de l’humanité, les légendes sous toutes leurs formes, le parcours et le contenu des religions, les grandes civilisations dans leur diversité, s’érige dans la paix, pour le temps présent et pour les temps à venir.

Sans doute ceux qui ne connaissent pas, la F\M\ou en ont entendu parler par des hommes qui n’en savent pas plus qu’eux et qui en parlent quand même, ou qui lisent trop les articles saisonniers aux arrières pensées mercantiles indignes, ont-ils tendance à considérer la Franc-Maçonnerie, au mieux, comme une institution préoccupée de réflexions philosophiques obscures, ou, au pire, comme un club de notables épris d’intérêts matérialistes, et de conclure : « La F\ M\ n’a vraiment  rien à offrir  pour le présent et encore moins pour le futur de l’humanité ! ».

Erreur !

Depuis sa naissance jusqu’à nos jours, la Franc-maçonnerie propose à l’homme une véritable et authentique révolution permanente !

Observons un peu, et à travers ce que nous allons découvrir, retenons l’enseignement primordial que l’on propose à la Grande Loge Traditionnelle & Moderne de France :

Que nous apprend l’histoire du monde ?

C’est une lutte incessante de pouvoirs contre d’autres pouvoirs, une lutte incessante d’hommes qui, par la force, par le sang versé, par les massacres commis, les génocides, les attentats, veulent imposer leur façon de penser et cela quel que soit le domaine : religieux, politique ou économique.
Face à cela, La Franc-Maçonnerie a bâti une structure dont les règles pratiques du fonctionnement interne des réunions : mode très particulier des prises de parole, écoute des autres, absence de jugement de valeur, et dans le déroulement du cérémonial des réunions, ont pour but d’apprendre à ses membres à dominer leurs pulsions, à vaincre leurs passions pour les faire vivre pacifiquement ensemble malgré leurs idées si souvent opposées.
Le Franc-maçon est convaincu que c’est absurdité que de vouloir qu’un jour les hommes aient, partout autour de la planète, les mêmes conceptions, les mêmes intentions, la même spiritualité et qu’on peut le leur imposer par la force.
N’est-ce pas révolutionnaire cela ?

Nombre de courants de pensées, de forces politico-religieuses, se réclamant du futur, du progrès, chantant un avenir meilleur, affirmant vouloir rompre avec un passé qu’ils disent révolus, n’aboutissent qu’à une mise en œuvre sans cesse plus technicienne et sophistiquée de la barbarie de toujours.
La Franc-Maçonnerie, et bien-sûr la G.L.T.M.F. par les thèmes de ses travaux de réflexion, la valorisation des différentes cultures, tout le corps des textes sacrés anciens, l’étude des grands auteurs du passé, la richesse trouvée dans la diversité des grandes figures humaines, exalte les vertus de l’âme pour que les hommes se respectent dans leurs différences, se découvrent entre eux, et voient en l’ennemi d’hier, le frère de demain.
N’est-ce pas révolutionnaire cela ?

Le monde d’aujourd’hui nous précipite dans cette alternative : Le collectif qui écrase l’individu ou l’individualisme qui méprise l’homme.
La Franc-Maçonnerie, par l’organisation de sa hiérarchie interne- et la G.L.T.M.F. est particulièrement attentive à ce qu’aucun pouvoir, aucun clan, ne s’installe au détriment d’autrui- par sa répartition des rôles dans sa direction nationale, par la pratique, au sein de ses Loges, de rites différents, ouvre toutes les routes, respecte tous les chemins qui élèvent l’esprit et fait la pédagogie de la tolérance dans la quête d’une vérité tout à la fois une et multiple, enseignant à ses membres un modèle de société qui assure l’indépendance de chacun dans l’interdépendance collective.
N’est-ce pas révolutionnaire cela ?

Ainsi, à la lumière de ces quelques premiers éléments, car il en existe tant et tant d’autres, on voit combien la Franc-Maçonnerie offre une perspective qui n’a rien de comparable avec ce que nous connaissons de ce que les hommes ont fait, et continuent de faire de la vie, à travers leurs chapelles, sectes, partis, ou groupement idéologiques, depuis l’origine du monde.

La Grande Loge Traditionnelle & Moderne de France s’attache particulièrement, a cette étonnante capacité qu’a la Franc-maçonnerie, d’assembler les différences sans mélanger, de relier les hommes sans les attacher, d’avancer sans oublier, de respecter les idées sans les figer.

Et c’est ce à quoi, nous vous convions avec nous, à la G.L.T.M.F, ce renversement dans la façon de penser et d’agir.
Tout autant que de devenir un Frère, c’est à devenir  le révolutionnaire pacifique des temps futurs, que nous vous invitons.
Voilà le chantier qui s’offre à notre Obédience : la Grande Loge Traditionnelle & Moderne France,  : Ne rien oublier du passé, et regarder l’avenir les yeux grands ouverts.
Notre chantier est connu des autres obédiences maçonniques et nous sommes prêts à travailler avec elles, tant nous voulons aider tous les hommes à s’adapter aux découvertes du monde moderne sans rien abandonner des richesses léguées par l’histoire de l’humanité.

Il n’est point besoin d’allonger le propos, la Franc-Maçonnerie, depuis des lustres a tenté de se dire, de s’écrire, de se raconter et a même proposé ses portes-ouvertes, mais cela n’a jamais satisfait ceux qui ont lu ou écouté, ou sont venus voir, pour une bonne raison, c’est qu’elle ne se fait connaître qu’en se vivant.
La G.L.T.M.F.  est là pour vous offrir cette vie.

 
 
 

 Jérôme Touzalin