Grande Loge Traditionnelle & Moderne de France

Bienvenue sur le site de la GLTMF.    Des loges régulières existent entre autres à : Paris - Lyon - Nice - Aix en Provence - Grasse - Roquebrune sur Argens - Toulon - Caen - Cahors - Corse - Martinique - La Reunion - Ile Maurice - Thailande ... Une nouvelle approche de la Franc-Maçonnerie.

 

Histoire d'une naissance
 


 











   

GRANDE LOGE TRADITIONNELLE & MODERNE DE FRANCE
Fondée le 30 novembre 2003

A TOUS NOS FRERES

 « Au commencement était le Verbe………… » dit  l’Evangile de Saint Jean que nous connaissons bien, le Verbe qui est lumière, qui est action et qui emporte tous les hommes  sur la même voie…

Pour nous, Frères maintenant de la Grande Loge Traditionnelle & Moderne de France au commencement ne fut pas le Verbe, mais furent des Mots ; des mots, comme on le dit, hélas, d’une violente dispute ! il y eut donc des mots que nous avons entendu proférer, à notre intention, par d’autres Frères ; des mots durs, cruels, des mots injustes car nés de la volonté de nuire… des mots qui nous ont conduits à quitter le temple où ils retentirent.

Ces mots furent prononcés principalement en cette Côte d’Azur, si souvent attaquée de toutes parts, parce qu’elle ne veut jamais se résigner à être grave et sérieuse. Cette Côte d’Azur est devenue, par une odieuse commodité, en bien des domaines, le symbole des dérives d’un système dont elle n’a jamais été l’ordonnatrice.
Nous nous sommes souvenus des Serments prononcés, à chaque étape de notre vie Maçonnique, nous ne pouvions accepter une telle situation sous peine de nous trahir.
Les Serments Maçonniques sont du domaine du sacré, ils engagent notre âme et notre action.
Et nous avons décidé de démissionner.

Nous avons alors cherché de nouvelles pierres… ne sommes nous pas des bâtisseurs, et nous avons reconstruit un nouveau Temple

Mais avant tout, dans ce Temple, nous voulons protéger nos Frères, afin que plus jamais ne se reproduisent les évènements que nous avons connus.
Nos structures juridiques innovantes, les alliances passées avec d’autres Obédiences européennes, qui comme nous ont connu la souffrance, nous permettent d’écrire avec clarté aux frontispices de nos Temples : 

  1. Dis la vérité, pratique la justice,
  2. Pense avec droiture,
  3. Agis envers les hommes, comme tu voudrais que les hommes agissent envers toi,
  4. Aime ton prochain,
  5. Ecoute la voix de ta conscience elle est ton seul juge.

A tous  nous disons que la Fraternité initiatique est une communauté spirituelle.
Chacun de ses membres est comptable pour lui et pour les autres de l’indispensable harmonie. Elle seule permet d’échapper à la toile que le mal a tissé sur notre humanité souffrante.

Une seule faiblesse, un seul rejet, dans la chaîne et c’est une étoile qui vacille, une part de Ténèbres en plus.
Mais la flamme de la Franc-Maçonnerie ne s’éteindra jamais. Les dictatures qui se sont essayées à l’abattre, n’ont jamais réussi à la faire disparaître. Elle a toujours ressurgi de ses cendres tel le Phénix.

Si elle a toujours survécu c’est grâce à l’intemporalité de son idéal, mais aussi à la légèreté de ses structures organisationnelles.

Le profane administratif, certes indispensable, ne doit jamais l’emporter sur le spirituel.
Le bruit de la machinerie ne doit jamais couvrir la voix des Frères.
Les responsabilités techniciennes ne doivent jamais devenir les instruments du pouvoir.

Une Loge Maçonnique n’existe, sur un plan purement spirituel et ésotérique, qu’entre l’Ouverture et la Fermeture des Travaux.
Avant, comme après, elle n’a pas d’existence tangible.
Nos illustres prédécesseurs sacralisaient leur lieu de réunion en traçant à la craie les décors et symboles à même le sol. Après la cérémonie tout était nettoyé et le lieu retrouvait sa destination profane.

Il n’y a pas besoin de Temple somptueux pour pratiquer l’Art Royal et sept Maçons suffisent à constituer une Loge dans n’importe quel lieu à l’abri des regards.
La pratique sacrée de la Franc-Maçonnerie lui permet de devenir « un être en acte » qui se réalise et s’accomplit en s’affranchissant de sa condition humaine,  pour découvrir le sens de la Parole du Grand Architecte de l’Univers.
Mais tous ceux qui furent un jour, Initiés n’ont pas eu l’analyse voulue pour leur permettre d’avancer sur la voie sacrée, ils sont restés sur de simples échelons administratifs.

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da gloriam


       

Le Conseil de l’Ordre